Coca-Cola European Partners, l’embouteilleur de Coca-Cola en France, a annoncé semaine dernière la suppression de 128 postes répartis dans les cinq usines et le siège en France. Dans un premier temps, l’entreprise ne compte pas faire de licenciements mais va se diriger vers des départs volontaires et des pré-retraites.

Ventes en baisse

L’entreprise a constaté une surcapacité de son outils de production, liée aux baisses des ventes que rencontrent les sodas depuis quelques années. Coca-Cola European Partners est donc alors contraint de s’adapter et de modifier une partie de son organisation.

Pour faire face à cette baisse, Coca-Cola France avait dévoilé il y a quelques mois sa nouvelle stratégie, basée sur une diversification des marques. Ainsi, dans les 5 prochaines années, l’objectif est de réaliser au moins un lancement majeur par an sur différents segments (thé, café prêt-à-boire, eau …).