Export Bottle

Une des plus rares bouteilles de collection de Coca-Cola est l’Export Bottle : une bouteille verte, avec une feuille dorée sur le bouchon qui ressemble comme deux gouttes d’eau à une bouteille de Champagne.

Distribuée entre 1920 et 1930, ces bouteilles étaient destinées à embarquer dans les paquebots de luxe trans-atlantiques. On ignore combien de bouteilles ont été produites par The Coca-Cola Company durant cette décennie. Moins d’une douzaine de ces bouteilles existe encore, dont quelques-unes gardées soigneusement dans les archives de la compagnie.

Aujourd’hui, obtenir une de ces bouteilles dans sa propre collection est tout simplement impossible. Partant de ce constat, certaines reproductions ont vu le jour avec plus ou moins de succès.

La reproduction du Club américain de Collectionneurs de Coca-Cola

En 1994 et 2000, le Club américain de Collectionneurs de Coca-Cola a proposé une reproduction de ces bouteilles à ses adhérents.

Le résultat n’est clairement pas à la hauteur et on qualifierait plutôt la bouteille d’imitation.

Imitation de l'Export Bottle

L’Export Bottle de 2016, par Stéphane

Cette année, l’ami collectionneur Stéphane Buttigieg a décidé de créer sa reproduction de la bouteille à défaut de pouvoir trouver l’originale. Le résultat est simplement bluffant. Je laisse Stéphane vous raconter l’histoire de sa bouteille.

J’ai eu la chance, en 2007, d’être invité à l’inauguration du New World of Coca-Cola d’Atlanta, avec mon ami, le regretté Michel Houche. Accueillis par Phil Mooney, à l’époque toujours à la tête du département Archive de la Coca-Cola Company, j’ai pu tenir dans ma main, un des 3 exemplaires original de la bouteille Export. Depuis, l’idée de pouvoir exposer cette bouteille dans ma collection a fait son chemin… et fort de la conclusion que jamais, je n’aurai ni les moyens ni peut-être même l’opportunité de l’acquérir, j’ai alors décidé d’en créer une copie, la plus parfaite possible.

La recherche d’une bouteille possédant les caractéristiques en taille, forme, couleur du verre et de la collette métallique, a pris plusieurs années. Puis, est venu le temps de la conception. Là aussi, patience et longueur de temps ont été nécessaire à reproduire couleur, typographie, et taille des étiquettes originales. Pour finir, j’ai décidé de mettre une touche finale et artistique à ce travail, en « vieillissant » ces bouteilles, à la manière d’un accessoiriste de cinéma, allant jusqu’à reproduire la décoloration pas le soleil sur certains modèle, et le Coca-Cola évaporé mais toujours présent sur d’autres.

Je suis fier du résultat, tout comme le fait que les premières personnes à avoir manifesté leur intérêt pour cette création comptent parmi les plus grands collectionneurs sur ce thème autour du monde. Ainsi, les premiers exemplaires sont partis sur les étagères de Yasuo Nakazato au Japon, Bill Bateman aux Etats-Unis ou encore Gilles Collomb en France.

Afin d’éviter que ces bouteilles ne soient revendues par des personnes mal intentionné voulant les faire passer pour des originales, j’ai volontairement laisser visibles des détails qui ne laisse aucun doute sur leur modernité, elle sont également accompagné d’un certificat soulignant clairement le statut de « reproduction » de ces bouteilles.

Sources : Stéphane Buttigieg, The Coca-Cola Company